Version Òc e Fr

 

Libertat ! Que tien a balhar lo son sostien a l'organizacion SGDF (Federacion de las Associacions de la Joenessas Socialistas) tocada per ua ataca fascista d'ua violencia de las granas. La violença de l'ataca qu'ei a la nautor deu dangèr qu'arrepresenta la luta deu pòple curda dens la region peus integristas com tà l'Estat turc.

La barabaria islamista de Daesh n'a pas com objectiu que la sosmission, la denegacion deus pòbles e la loa espleitacion. Causas que son partatjadas peus Estats imperialistas qui mènan la « coalicion » contra Daesh.

L'imperialisme (lo capitalisme de la nosta epòca) en crisi que contunha de menar lo monde peu chaos, e los pòples pertot sus tèrra que rentran en resisténcia.

L'imperialisme, qu'ei lo gran responsable de tot ço qui arriva peu monde uèi lo dia.

Dens aquesta corrida de pèc tot los còps que son de bon jogar. La moralitat o l'etic que son concepts que lo capitalisme ignora. Totas aquestas tensions que menan chic a chic a la guèrra generalizada.

Borguesias sosmèsas a l'imperialisme com la de l'Estat turc, qu'essajan de tira profièits deu jòc com per aqueste torns en Siria. Que vedem atau que n'i a pas nada contradiccion tau govèrn turc, o d''autes, de sostiéner grops com Daesh e hèr partida de l'Otan.

Lo gran pretzhèit deus curdas e deus autes pòples que lutan contra, d'un costat lo fascime de l'EI e de l'aute lo de l'estat Turc, qu'ei de portar un auta via, la de la revolucion sociau e deu progrès.

Lo vertadièr enemic deus imperialistas que son los curdas e la loa resisténcia glòriosa.

Que volem tornar brembar, pr'amor n'i a que desbromba aquò, que los curdas que lutan tanben entà aver un estat propi, qu'ei tanben ua luta de liberacion nacionau. L'Estat turc que s'ei bastit suu modèle nacionau francés : un estat, ua lenga, ua nacion. L'Estat francés que hé la medisha politica dab las soas minoritats nacionaus que l'Estat turc, la diferencia que's troba dens lo nivèth de desveloppement economico-sociau de cada estat, pas suu hon.

 

Alavetz en tan que revolucionari occitan que sostienem mei que jamei la digna luta deus curdas !

 

Be Combatem la guèrra imperialista !

De Pau, Tolosa, Marselha a Kobanê Revolucion !

Occitània Kurdistan Solidaritat !

 

Libertat ! Apporte son soutien à l'organisation SGDF (Fédération des Associations des Jeunesses Socialistes) touchée par une attaque fasciste d'une grande violence. La violence de l'attaque est à la hauteur du danger que représente la lutte du peuple kurde dans la région pour les intégristes, comme pour l'Etat turc.

La barbarie islamiste de Daesh n'a comme objectif que la soumission, la dénégation des peuples et leur exploitation. Choses qui sont partagées avec les Etats impérialistes qui mènent la coalition contre Daesh.

L'impérialisme (le stade du capitalisme à notre époque) en crise continue de mener le monde vers le chaos, et les peuples partout sur terre rentrent en résistance.

L'impérialisme est le grand responsable de tout ce qui arrive dans le monde en ce moment.

Dans cette course de fou tous les coups sont bon à jouer. La moralité ou l'éthique sont des concepts que les capitalistes ignorent. Toutes ces tensions mènent à la guerre généralisée.

Les bourgeoisies soumises à l'impérialisme comme celle de l'Etat turc, essayent de tirer profit du jeu comme en ce moment en Syrie. Nous voyons qu'il n'y a pas de contradiction pour le gouvernement turc, ou d'autres à soutenir des groupes comme Daesh et à faire partie de l'Otan.

Le grand pécher des kurdes et des autres peuples qui luttent, d'un côté contre le fascisme de l'EI et de l'autre cotre celui de l'Etat turc, est de porter une autre voie, celle de la révolution sociale et du progrès. Le véritable ennemie de l'impérialisme ce sont les kurdes et leur glorieuse résistance.

Nous voulons rappeler, parce qu'il y en a certain qui l'oublie, que les kurdes luttent aussi pour avoir un état indépendant, c'est aussi une lutte de libération nationale. L'Etat turc c'est bâti sur le modèle national français : un état, une langue, une nation. L'Etat français mène la même politique avec ses minorités nationales que l'Etat turc, la différence se trouve dans le niveau de développement socio-économique de chaque état, par sur le fond.

 

Alors en tant que révolutionnaire occitan nous soutenons plus que jamais la lutte des kurdes !

 

Combattons la guerre impérialiste !

De Pau, Toulouse et Marseille jusqu'à Kobanê : Révolution !

Occitanie, Kurdistan solidarité !