Lo Colectiu NouTous tostemps en luta dens las Lanas

Un seishantenat de personas que s'èran amassats dimenge, lo 14 de junh deu costat de Sostons entà hestejar lo purmèr aniversari deu colectiu e informar la populacion presenta de l'actualitat de mantuas projèctes qui miaçan lo Pais Landés.

Lo purmèr qu'ei un projècte de bastir un Golf de 58 traucs a quauques kilomètres solament d'un aute dejà present dens lo parçan. Lo prètz de las estudis que passan lo million d'euròs. Lo projècte qu'ei tan sordeish que la soa vaduda demora chic envisatjabla. Mes lo colectiu NouTous plan conscient deu danger se arrés non s'i opausa, contunha d'informar lo monde e demanda aus elegits d'apitar un referendum sus la question.

 

Lo dusau qu'ei un projècte d'andada artificiau a la basa d'Atlantisud (Sant-Geurs de Maremna). Entad aver ua andada regulara tota l'annada un còp/min tà dus eslissaires a l'encòp que caleré pagar millions d'euròs e traucar 5 ectaras de tèrra. Un projècte tan estupide qui va a l'encontre de l'esperit de l'eslissa. Quitament los professionaus d'aqueth espòrt non se riscan pas mei a seguir lo projècte tan sia criticat de tota part.

Los dus dossiers sostienuts o imaginats per elegits locaus qui's disen «socialistes» que son ua vergonha e que'us condemnam.

De mei, los Landés organizats qu'alèrtan los responsables contre las polucions costumèras a l'E-coli dens l'estang d'Hossegor en pr'amor de la maishanta gestion de l'aiga a l'entorn.

Dens ua luta mei internacionau, NouTous, colectiu d'accion popular mes tanben d'informacion que's prononcia contra lo tractat de libre escambi aperat TAFTA qui miaça la sobiranitat deus pòples. E enfin, la consciença occitana qu'estó clarament aficada dens aqueth darrèr combat qui'ns pertòca totas e tots a la fin d'ua presentacion deu colectiu qui s'acabè en cançon per la «Libertat», cançon provençau.

 

Que juntam açí baish la crida contra lo TAFTA:

 

«Per aqueths temps de confusion, qu'am un dever de compreneson. La sinceritat n'i suffeish pas tostemps. Los bons sentits, jamei."

 

La decision coratjosa deu noste Conselher Regionau qu'es lo signe d'ua rompedura dab ua concepcion vielhòta deu ròtle deu politic, lo hèit d'un honset, l'avoada d'ua impossibilitat. N'es pas l'accion politica qui pren la defensa de la lenga, qu'es la lenga qui vad un simbèu politic e s'i hèi a bastir la societat de doman.

La sauvaguarda de las lengas non serà pas ua decision deus governs, lo resultat de quauqua negociacion que sia, que serà la causida deus pòbles. Los moviments e partits occitans non seran pas sonque los instruments d'aquera causida. Las lengas minorisadas non son pas briga un enjòc culturau, mes politic: causir ua lenga minorisada, de mei en mei mauaisida a emplegar dens la vita vitanta e qui'n serveish pas ad arren com utís economic, aquò qu'es, quauqua sia la qualitat d'aquesta lenga, ua decision politica pregonda, ua causida de societat.

L'estat e los partits majoritàrias s'opausan ad aqueras causidas pra'mor que son ua resisténcia au sistèma de pensada qui son los promotors e los esclaus.

Aquera resisténcia n'es donc pas mei ua resisténcia de partit, de conviccion, de tendéncia, de dreta o d'esquerra, qu'es ua resisténcia de civilisacion, d'etica e de rason cap au capitalisme hastiau qui s'impausa uei a tota fòrma de volontat o de decision qui'u escapa.

Aquera resisténcia, per pacifica que sia, vad un combat quan e tumi a l'agressivitat e a l'egemonia deu sistèma en plaça. Atau, los nostes ennemics e'ns aimin o mespressin, la sola devira qu'es d'us combatter.

Los tractats transatlantics qui's negocian au secret, a despart deus ciutadans, enter l'Euròpe, lo Canadà e los Estats-Units son la pròba qui los governs an liurat los estats a la tirania de las bancas e de las multinacionalas. Un govern qui accèpta de negociar aqueths tractats non pòt pas signar ua lei o un decret en favor d'un moviment de resisténcia qui'n sia pas un mensonge o ua tactica.

 

Pra'mor d'aquò:

            

Occitania hòra TAFTA

 

Puish-a que l'Occitania arreconeish la sobiranetat deus pòbles dens l'expression de la lor excepcion culturau, linguistica e la sauvaguarda de l'identitat particulara deus lors territòris,

Puish-a que l'Occitania s'impausa com lo lòc d'aquera arreconeishença e de defensa deus sons drets e devers inalienables,

Puish-a que los tractats transatlanticas be son ua mala miaçada per la sobiranetat deus pòbles e los patrimònis vivants e sian culturaus, linguistics, agricòles o naturaus,

Puish-a qu'aqueths tractats son un sauvconduit per la lors destruccion e la lors marchandisacion,

Nosautes, pòble sobiran d'Occitania, que cridam de fèit e per esséncia, l'Occitania hòra CETA, que cridam l'Occitania hòra TAFTA.

Aquera crida qu'es la nosta,

Soston lo 14 de junh 2015

en preséncia deus membres deu collectiu STOP TAFTA 40.

 

 

"En ces temps de confusion, nous avons un devoir de compréhension. La sincérité n'y suffit pas toujours. Les bons sentiments, jamais."

 

Il faut voir dans la décision courageuse de notre Conseiller Régional le signe d'une rupture avec une conception dépassée du rôle du politique, le constat d'une impasse, l'aveu d'une impossibilité. Ce n'est pas l'action politique qui prend la défense de la langue, c'est la langue qui s'impose comme un symbole politique et participe à construire la société de demain.

La sauvegarde des langues ne sera pas une décision des gouvernements, le résultat d'aucune négociation, ce sera une décision des peuples. Les mouvements et partis occitans ne peuvent être que les instruments de ce choix. Les langues minorisées ne sont pas un enjeu culturel mais politique. Entendez, choisir une langue minorisée, de plus en plus difficile à employer dans la vie courante, et qui ne sert définitivement à rien comme outil économique est, au-delà de la qualité de cette langue quelle qu'elle soit, une décision politique décisive, un choix de société.

Si ces choix se heurtent aux entraves des états et des partis majoritaires, c'est qu'ils viennent en résistance au système de pensée dont ils sont les promoteurs et les esclaves.

Cette résistance n'est donc plus une résistance de parti, de conviction, de tendance, de droite ou de gauche, c'est une résistance de civilisation, d'éthique et de raison face au capitalisme féroce tel qu'il s'impose aujourd'hui mondialement à toute forme de volonté ou de décision particulière qui lui échappe.

Cette résistance, par essence pacifique, ne se meut fatalement en combat que lorsqu'elle se heurte à l'agressivité et à l'hégémonie du système en place. Peu importe dès lors que nos adversaires nous aiment ou nous méprisent, la seule issue est de les combattre.

Les traités transatlantiques qui se négocient en secret, à l'écart des citoyens, entre l'Europe, le Canada et les Etats-Unis sont la preuve définitive que les gouvernements ont livré les états à la tyrannie des banques et des multinationales. Un gouvernement qui accepte de négocier ces traités ne peut être signataire d'aucune loi ou décret en faveur d'un mouvement de résistance qui ne soit un mensonge ou une tactique.

 

C'est pourquoi,

 

déclaration Occitanie hors TAFTA

 

Puisque l'Occitanie reconnaît la souveraineté des peuples dans l'expression de leur exception culturelle, linguistique et la sauvegarde de l'identité particulière de leurs territoires,

Puisque l'Occitanie s'impose comme le lieu de cette reconnaissance et de défense de ses droits et devoirs inaliénables,

Puisque les traités transatlantiques sont une menace définitive pour la souveraineté des peuples et les patrimoines vivants qu'ils soient culturels, linguistiques, agricoles ou naturels,

Puisque ces traités sont un sauf-conduit pour leur destruction et leur marchandisation

Nous, peuple souverain d'Occitanie, déclaront de fait et par essence, l'Occitanie hors CETA, l'Occitanie hors TAFTA.

Cette déclaration est la nôtre.

Soustons, le 14 Juin 2015

 

 

  

 

Lo moviment Libertat que saluda e que sostien l'iniciativa deu pòple landés dens aqueth parçan tà organizà's e deféner lo país tostemps contre los interés d'ua minoritat qui espleita e se trufa d'ua majoritat e de tot un país.

Qu'ei peu ligam enter las lutas e la loa multiplicacion que poderam ganhar entà cambiar lo monde.

NouTous qu'a besonh d'ajuda, junhetz-los!

http://www.noutous.fr/