L'aéroport de NDDL est un projet inutile. En effet, ce que ses proloteurs appellent le "Grand Ouest” n'en a pas besoin, puisqu'il compte déjà un aéroport à Nantes, un autre à Rennes, etc. Pendant ce temps, les services de proximité (transports, éducation, santé...) ferment les uns après les autre, notamment en milieu rural.

Ce projet d'aéroport a plusieurs dizaines d'années et a toujours rencontré une forte opposition populaire locale.

Le référendum concernant l'aéroport n'est rien de plus que de la poudre aux yeux, vendue par des politicards "écolos” qui se retrouvent maintenant au gouvernement. Ils ne nous feront pas croire qu'il s'agît-là d'une démocratie participative et que notre opinion compte soudainement dans leurs projets.

 

Mais il ne s'agît pas là du seul Grand Projet Inutile Imposé (GPII) : par chez nous, on trouve l'Axe E7 Pau-Oloron, celui de la carrière du Bois du Bager, mais aussi des LGVs, notamment celle du Pays basque qui rencontre une forte résistance populaire On nous vend ces projets comme étant le progrès, mais ils n'ont d'autre utilité que d'enrichir et asseoir le pouvoir de politicards locaux.

Il est indispensable d'unir les forces populaires afin d'organiser la résistance. Le projet d'aéroport de NDDL a déjà été mis en échec par le passé. Nous encourageons les militants et militantes de la ZAD à ne pas lâcher prise et à faire reculer les financiers et autres capitalistes qui le défendent.

Les exemples de lutte populaire victorieuse ne manquent pas. Le projet autoroutier de la Vallée d'Aspe a été abandonné. Le camp militaire du Larzac n'a pas été agrandi. De plus, au Pays basque, près de Bilbao, en 1981, le projet de centrale nucléaire de Lemoiz a été stoppé. C'est grâce à la forte mobilisation populaire que cette victoire a été possible. Alors qu'Iberduero – l'EDF espagnole – disait des opposants qu'ils voulaient rester au temps de la bougie, des militants ont payé cette lutte de leur vie mais leur sacrifice n'a pas été vain car la centrale de Lemoiz est la seule au monde qui, bien qu'entièrement construite, n'a jamais été mise en fonctionnement.

Non aux projets inutiles ! L'aéroport de NDDL ne décollera pas !

Après une manifestation, de ce jour, devant la Préfecture de Pau ayant réuni une vingtaine de personnes, nous avons diffusé le film "Le dernier continent” sur la ZAD de NDDL, auquel ont assisté une trentaine de personnes. Voici le communiqué lu à l'occasion de la manifestation.